La ruche "API-HESIMA"

Que se passe t-il dans la ruche ?

Fleur

Décembre 2021

La plaque de parrainage est posée sur la ruche.

L'hiver arrive, les jours raccourcissent... dans la ruche la reine a arrêté de pondre, et toutes les ouvrières se sont mises autour d'elle pour former une grappe bien chaude et garder à cœur une température d'une trentaine de degrés. Mais au moindre petit rayon de soleil avec au moins 10 degrés quelques ouvrières sortent faire leurs besoins (ah oui toujours dehors, jamais dans la ruche). Elles vont ainsi consommer leur stock de miel pour se chauffer jusqu'au printemps.

Janvier 2022

Le mois de janvier est le coeur de l'hiver, nos abeilles restent grappées autour de la reine pour maintenir la chaleur. Mais les jours rallonges et par quelques journées ensoleillées les abeilles peuvent quitter la ruche pour faire un vol de propreté (faire leurs besoins dehors), mais aussi aller butiner les premiers pollen de l'année produits par le noisetier, puis par le saule, ce qui permettera de produire la gelée royale necessaire à la reprise de la ponte de la reine en vue du printemps. Sur la photo vous pouvez voir les fleurs mâles de noisetiers qui s’épanouissent très tôt dans l’année, entre janvier et mars, en chatons jaunes pendants de 5 à 6 cm.

Février 2022

Février est là, les abeilles sont toujours bien au chaud dans la ruche et profitent des belles journées ensoleillées pour sortir butiner afin de refaire le stock de pollen pour nourrir les jeunes larves qui seront les futures abeilles du printemps. Les nuits sont encore très fraîches avec de belles gelées, les abeilles continuent donc de consommer le miel stocké avant l'hiver afin de maintenir la température à 34 degrés dans la ruche. Afin de les aider nous leur proposons si nécessaire un petit pâton de 500g de sucre candi bio afin qu'elles ne souffrent pas de famine en attendant le printemps. De plus c'est le moment de faire un petit bilan sur l'infestation en parasites par "varroa destructor" ce "pou" de l'abeille est responsable d'une grande partie des mortalités par affaiblissement ou transmission de maladies. Pour savoir où en sont chaques colonies d'abeilles en infestation nous glissons un tiroir blanc, graissé, sous la ruche, et pendant 15 jours nous allons compter le nombre de varroas collés dessus, qui y tomberont par chute naturelle. Allez on croise les doigts pour qu'il n'y ai pas trop de varroas, et que la fin d' hivernage ce passe bien !

Mars 2022

Le printemps arrive, les premières fleurs de prunelier habillent nos paysages, et font le bonheur des abeilles lors des journées ensoleillées où elles ramènent pollen et nectar pour nourrir la colonie en plein développement. Les nuits restent fraîches pour nous rappeler que l hiver est encore là, mais bientôt nous pourrons reprendre les visites des ruches pour s assurer que tout va bien pour la reine et son couvain (œufs, larves et nymphes).

Avril 2022

Le printemps ce poursuit, votre ruche se développe doucement. La colonie n'est pas encore assez puissante pour récolter du miel mais ça viendra. L'aubépine en fleurs leur fournit nectar et pollen en abondance pour assurer le développement de la ruche.

Mai 2022

Le miel de printemps est récolté, place maintenant aux fleurs de ronces, de tilleul et bientôt de châtaignier. C'est aussi le moment de récolter le pollen sur certaines ruches, mais c'est également encore la période des essaimages qu'il faut surveiller de prêt. Pas de repos à la miellerie et dans la ruche.

Juin 2022

La récolte de miel de Forêt est en cours. La ronce, le tilleul et le châtaignier ont donné du nectar durant le mois de juin, que les abeilles ont transformé en un délicieux miel parfumé légèrement corsé. Les abeilles ont eu très chaud ces dernières semaines, cela n'a pas été facile pour elles, la récolte est plutôt maigre. Pensez à leur faire des abreuvoirs pour les aider quand il fait chaud, une soucoupe remplie d'eau avec quelques galets fera l'affaire.

Juillet/Août 2022

La dernière récolte de miel à eu lieu fin juillet, désormais tout le miel que nos abeilles stockent sera pour quelle puisse passer l'hiver, nous n'y toucherons pas. Place également à la période obligatoire du "dépouillage ", et oui les abeilles sont infestées par une sortie de poux de la famille des acariens le Varroa Destructor, la fin des récolte signe le début de la lutte. En bio nous utilisons des méthodes mécaniques comme l'engagement de la reine dans ces petites boîtes, ainsi que l'utilisation d'huiles essentielles ou d'acides organiques (celui des fourmis, le formique, ou celui de la rhubarbe l'oxalique).

Septembre 2022

Ça y est l'été se termine, les jours raccourcissent et la reine l'a bien compris, la ponte se réduit, les abeilles qui naîtront à partir de septembre seront des abeilles d'hiver, elles vivront plus longtemps (3 a 6 mois, contre 3 a 6 semaines pour les abeilles d'été), elles seront plus grasses pour chauffer la colonies durant les mois froids, et n'auront pas tout le travail des ouvrières d'été de butineuses et stockage des prévisions. Une dernière miellée arrive, celle du lierre, ce dernier miel avant l'hiver est laissé aux abeilles nous ne récoltons rien. Elles compléteront leur stock et vivront dessus jusqu'au printemps.

Octobre 2022

Dernières ouvertures des ruches avant le froid, elles rentrent les derniers nectars et pollen, vos apiculteurs contrôlent que les stocks soient suffisants pour tenir jusqu'au printemps. Les colonies les plus petites sont réunies entre elles pour optimiser leurs chances de passer l'hiver. Vos apiculteurs réduisent aussi le volume intérieur des ruches pour limiter l espace à chauffer, et les entrées sont réduites pour limiter l espace à défendre contre les nuisibles.

Novembre 2022

Novembre est là, le froid s'installe, les abeilles se cloîtrent dans leur ruche, elles osent encore quelques sorties si le soleil chauffe un peu. La menace du frelon asiatique est toujours présente, difficile pour elles de se défendre dans cette période où elles sont si vulnérables. Vivement que l'hiver s'installe vraiment, que les frelons cessent leur pression. Vos apiculteurs ont cessé leurs visites, un rapide contrôle extérieur suffit, pour ne pas les embêter. Bel hiver aux abeilles

La ruche en images